welink-logo
La comptabilité générale en Belgique

La comptabilité générale en Belgique

  • La comptabilité générale est une manière standardisée permettant de retranscrire les flux financiers de l’entreprise et de présenter son patrimoine et son résultat. Elle est obligatoire pour toutes les entreprises belges. Elle est principalement à destination des partenaires extérieurs comme les banques, les fournisseurs, les actionnaires, les potentiels investisseurs, etc.

    A quoi sert la comptabilité générale ?

    La comptabilité générale est aussi appelée comptabilité financière et est encadrée par des règles qui doivent être suivies par toutes les entreprises. Ces règles définissent la manière dont doivent être produits les documents comptables obligatoires et la présentation des comptes qui est ainsi standartisée et similaire dans toutes les entreprises.  

    La comptabilité générale permet à l'entreprise de communiquer sur sa situation financière avec ses partenaires extérieurs. 

    Les documents comptables obligatoires

    Les états financiers consolidés se composent du bilan annuel qui présente l'ensemble du patrimoine de l'entreprise et du compte de résultat présente ses performances, résultat et composition. Ces éléments sont particulièrement étudiés par les interlocuteurs extérieurs à l'entreprise, actionnaires, banques, fournisseurs, clients, investisseurs, etc. 

    La comptabilité générale permet d'informer ces entités tout au long de l’année en émettant des états provisoires qui constituent des situations comptables intermédiaires.  

    Les statistiques économiques nationales s'appuient également sur ces éléments. 

    L'utilité de la comptabilité générale pour les entreprises en interne

    La comptabilité générale a également une utilité pour les entreprises en interne. Elle constitue en effet un outil de gestion puisqu'elle permet de suivre l’évolution des finances de l’entreprise dans le temps, de constater la situation à un instant T et donc d'anticiper dans la prise de décision. Cependant, elle offre moins d'indicateurs de pilotage à court terme que la comptabilité analytique

    Les entreprises utilisent également ses données pour calculer la base de certains impôts et établir les divers documents fiscaux. 

    Comment tenir une comptabilité générale d’entreprise ?

    L'écriture comptable des opérations de l'entreprise dans un journal répond à certaines règles

    • L'écriture des opérations doit se faire au moment de leur réalisation
    • elle doit être exacte et fidèle
    • elle doit respecter la chronologie

    Les petites entreprises peuvent adopter une comptabilité simplifiée et doivent alors assurer la tenue de 3 documents comptables :

    • le livre de trésorerie
    • le journal des achats 
    • le journal des ventes

    Pour les entreprises qui n'ont pas accès à une comptabilité simplifiée, ces 3 documents sont également obligatoires mais il faut également ajouter

    • un quatrième journal auxiliaire, pour les opérations diverses qui ne peuvent pas être enregistrées dans les autres livres comptables
    • un livre central, dans lequel sont reportés et centralisés au moins une fois par mois les totaux des journaux auxiliaires. 
    • un livre d’inventaire. L’inventaire de l’entreprise est réalisé annuellement. On y fait état des stocks de marchandises, mais aussi de tous ses actifs immobilisés, créances, dettes, etc. 

    Rechercher un expert-comptable
    ou un commissaire aux comptes qualifié

    front_page_lead

    Vous êtes Expert-comptable ?

    Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables, comptables, réviseurs & fiduciaire